Yucatán

Situé à la pointe de la péninsule du même nom, l'État du Yucatán est entouré par l'État du Quintana Roo et l'État de Campeche, ainsi que le golfe du Mexique au Nord. Vous n'y trouverez pas de plage aux eaux limpides, ni de reliefs impressionnants, mais la richesse d'un patrimoine historique et culturel, sans oublier les meilleures réserves du pays pour observer les fameux flamants roses et autres crocodiles. Mérida, la capitale mouvementée et populaire de l'État est un bon point de départ pour visiter la région. C'est aussi l'un des États du Mexique qui offre le plus de site Maya aussi méconnu que passionnant, voire noyé par le tourisme. Offrez-vous un voyage dans le temps à travers les sites archéologiques d'Uxmal, Mayapan, Ek Balam ou encore Chichèn Itzà l'une des nouvelles merveilles du monde. C'est aussi l'occasion de découvrir les  flamants roses de la réserve de Celestùn ou de Rio Largartos.  Pour plus de calmes et de détentes, baladez-vous dans les villes de Valladolid ou Izamal tout droit sorties d'un tableau de grand peintre. Il est facile de perdre deux ou trois semaines à découvrir ce sublime État aussi beau que varié.   



Les visites

Voici le top 10 des visites à ne pas manquer :


Street of Merida

TOP 1 : Mérida

La capitale de l'État du Yucatán est située à 320 kilomètres à l'Ouest de Cancún et 196 kilomètres au Nord de Campeche. Je vous avoue que mon avis sur cette ville peut être légèrement faussé, car je me suis retrouvé dans cette sympathique et dynamique ville le week-end de la fête des morts! Les charmantes places, les rues commerçantes agréables, l'héritage colonial presque intact et coloré font le charme de Mérida. Le plus de Mérida,  c'est sa situation géographique qui permet de se balader facilement dans la région et partir à la découverte de Izamal, Valladolid, Uxmal, Celestun ou encore Chichén Itzá. À noter, si vous avez votre propre moyen de locomotion, il est très difficile de rouler et surtout de se garer dans le centre-ville. Demandez à votre hébergement s'ils ont un parking privé ou un moyen de stationner en toute sécurité pour la nuit.


TOP 2  : Celestùn

Petit village de pêcheurs plein de charme sur la côte Est du Yucatán et à une centaine de kilomètres à l'Est de Mérida et en plein centre d'un "parc Naturel". On y vient pour profiter de la plage, de la tranquillité du village et découvrir les flamants roses et autres oiseaux migrateurs ou non. Certains pêcheurs se sont reconvertis en guide touristique pour explorer la lagon derrière le village et ainsi voire de plus près les colonies d'échassier parcourant les eaux peu profondes à la recherche de nourriture. Vous pouvez aussi voir des pélicans, Ibis, Héron et autres canards du Canada. Niveau plage des kilomètres de sable blanc avec une mer plus agité que la côte Caraïbe. Le bourg est sympathique et respire la bonne humeur. Allez-y si vous le pouvez, en plus les coucher de soleil est magnifiques!

Celestun Center



Convento de San Antonio

TOP 3  : Izamal

Izamal est un de c'est charmant petit village colonial authentique que le Mexique a à nous offrir. Ce village construit sur d'anciennes ruines maya, à 70 km à l'Est de Mérida est atypique. Ici, toutes les maisons de la ville sont peintes en jaune et blanc ce qui lui donne une atmosphère unique, tranquille et chaleureux. Le site maya qui est légèrement excentré de la ville n'est malheureusement pas mise en valeur, voir abandonner à son triste sort. En son centre, le "Convento de San Antonio" surplombe la ville et est  immanquable. Au levant et au couchant du soleil le spectacle est tout simplement magnifique! Izamal est l'une de nos bonnes surprises de l'État du Yucatán.



TOP 4  : Ruta Puuc

La Ruta Puuc dessine un ensemble de site archéologique situé au sud de Mérida à la frontière de l'État de Campeche. Cette « route » comprend Uxmal, tout d’abord, puis, dans l’ordre, Kabah, SayilXlapak et Labná, pour ne citer que les plus intéressants. Ici émigrèrent des Mayas venus des régions de Chenes et Rio Bec ( l'actuel État de Campeche) ces villes constituaient une coalition politique et religieuse qui prospéra entre les VII siècle et le IX siècles et développèrent une architecture commune, le style Puc. La grosse différence de cette région est la présence de douces collines qui casse la monotonie de cette plate péninsule et l'absence total de rivières, lacs ou de fameux cenotes. Uxmal reste site archéologique le plus impressionnant et le plus grand par ailleurs. Le site archéologique d’Uxmal est à ne rater sous aucun prétexte, car c’est un des plus grandioses et des plus mystérieux du Yucatán. Uxmal a été inscrit au patrimoine Mondial de l’UNESCO en 1996 et on comprend pourquoi en tombant face à face avec la "pyramide du devin". Le site de Kabah est plus modeste avec le "palais des masques" qui est un ensemble de 300 masques de Chaac le dieu de la pluie représenté dans des postures différentes. Le site de Sayil et celui de Labna sont charmants et offre de petites choses à découvrir intéressantes. À noter qu'il existe d'autres sites mayas sur la Ruta Puuc que je n'ai pas faite. La Ruta Puuc est un voyage dans le temps à travers la grande histoire des Mayas du Yucatán.

Uxmal



Valladolid

TOP 5 : Valladolid

Valladolid est stratégiquement placée entre MéridaCancún et non loin des sites mayas de Chichén Itzá ou encore Ek Balam. Son atmosphère détendue et vivante lui donne un charme inéluctable. Ces maisons basses coloniales aux couleurs jaunes et rouges pastel, et son impressionnante cathédrale surplombant la place principale animée et chaleureuse, sont très agréables. Quelques petites places tout aussi charmante ce trouve dans la ville, alors n'hésitez pas à vous y perdre. Le marché couvert est une des meilleures places pour déguster un plat local où les vendeurs de chaque restaurant tenterons de vous attirez en vous montrant leur menu mais sans toutefois sortir de leur cuisine. Bref Valladolid est agréable, reposant, surtout si vous venez de la tumultueuse Mérida où des fêtes de Cancún et cela fait du bien sur la route du Yucatán!



TOP 6 : Rio Lagartos

Rio Largatos est un petit village de pêcheurs situé sur les rives d'une immense lagune au nord du Yucatán. Depuis peu, l'économie de la pêche a été remplacée par celle du tourisme et plus particulièrement de la visite du Parc national de Rio Largatos (47 000 ha) qui est le refuge d'une des plus grandes colonies de flamants roses. Pour y accéder, des pêcheurs reconvertis au marché lucratif du tourisme vous emmènent à la découverte de cette immense lagune avec sa faune et sa flore plus que variée ! Ici vous y verrez crocodiles, pélicans et surtout les stars du lieu : les flamands roses ! Le seul problème sur ce lieu magique : la présence d'une usine de sel à proximité. La ville en elle-même n'a rien d'exceptionnel et se visite rapidement.

Rio Lagartos



 Kukulkán  pyramide

Juego de pelota

TOP 7 : Chitchen Itza

Chichen Itza l'une des 7 nouvelles merveille du nouveau monde moderne et est classé au Patrimoine mondiale de l'UNESCO! A quelques kilomètres de Valladolid en direction de Mérida se trouve se magnifique et ultra touristique site maya. Ses ruines sont spectaculaires et s'étendent sur plus de 300 ha et la plupart des édifices ont été superbement restauré. La première image de Chichen Itza que vous aurez est la pyramide Kukulkán qui domine l'ancienne ville. Fondé au début de l'an 500 par un groupe maya d'où le nom était "Itza" et "Chichen" signifiant "puit". À son apogée entre l'an 750 et l'an 1200 après j-c, le site rayonnait sur l'ensemble de la zone maya. La deuxième chose la plus impressionnante sur le site est la taille du "Juego de pelota" ou se jouait des matchs qui pouvais se dérouler sur une journée et finir dans un bain de sang jusqu'au sacrifice et à la décapitation des vainqueurs! Nous vous conseillons de prendre un guide sur place pour plus d'information car nous devrions vous faire une dissertation d'histoire pour vous raconter toute la beauté du lieu. Prenez note que Chichen Itza est le site le plus touristique du Yucatan et qu'il peut accueillir pas moins de 8000 personnes en haute saison alors il est primordial de venir à l'ouverture pour pouvoir profiter et flâner entre les ruines sans devoir supporter les groupes venus en car touristique depuis Cancun et Plage Del Carmen. Pour ceux qui aiment la proximité avec des inconnus et des photos remplis personnes faisant des selfies devant la pyramide nous vous conseillons le crénos horaire entre 10h et 17h30. Pour les autres vous savez quoi faire.



TOP 8  : Mayapan

Le site archéologique de Mayapan (ne pas confondre avec le village de Mayapán) situé à une quarantaine de kilomètres au sud de Mérida est l'une des bonnes surprises de l'État du Yucatán. Bien moins grand et surtout bien moins touristique que Chichen Itzá ou même que Uxmal, c'est l'un des rares sites ou l'on peu escalader toutes les pyramides. Côté histoire, Mayapan est considérée comme la dernière capitale maya de la période postclassique ( 1200-1450 après J-C). L'édifice principal est le "Castillo de Kukulkan" et mesure plus de 18 mètres de hauteur. Mayapán complète le parcours de sites archéologiques fabuleux qu'offre le Yucatán.

Mayapan



Ek Balam

TOP 9 : Ek Balam

Le site archéologique d'Ek Balam est situé à une trentaine de kilomètres au nord de Valladolid en direction de Rio Lagartos. " Ek Balam" signifie jaguar Noir et on pense que la ville était occupée aux alentours de 500 avant J-C. Les fouilles du Parc ont commencé que très récemment en 1994 et sont toujours en cours à l'heure actuelle. Une des particularités de la cité : elle était entourée d'une muraille et luttait comme Cobá contre les Toltèques. À noter que le point de vue au-dessus de la grande pyramide est sublime avec une vue surplombant la cité et la forêt tropicale. Le gros point positif d'Ek Balam, c'est la présence du super Cenote X'Canché (payant) à 1,5 kilomètre du site archéologique, accessible en vélo-taxi, là où les activités comme la descente en rappel et le snorkeling sont gérées par la collectivité. Si vous hésitiez encore à visiter Ek Balam pendant votre voyage, on espère vous avoir donné de bonnes raisons d'y aller.



Top 10 : Homùn

Homún est un petit village au sud de Mérida et éloigné des circuits touristiques habituels. Alors pourquoi venir ici le direz-vous ? Homún est le village aux 100 cenotes. Ici vous trouverez ces piscines naturelles plus ou moins grande typique de la péninsule du Yucatán qui fournit en eau douce la plupart des habitations. Une fois sur place le meilleur moyen est de se déplacer en moto-taxi ( vous inquiétez pas, il y en a plein ! ). Conter de 25 à 40 pesos pour visiter un cenote et pouvoir vous baigner dans des lieux plus ou moins magiques ! Alors si vous êtes sur Mérida et vous voulez faire trempette, Homún est le village qu'il vous faut !

Homun Street 






Les photos



Les commentaires

Écrire commentaire

Commentaires: 0