Chiapas

Palenque Ruins

 

Le Chiapas est une région magnifique, montagneuse, au climat rude et à la végétation luxuriante d'où émerge de sublimes ruines maya. Les Indiens sont nombreux au Chiapas : plus d'un million sur une population de 4,7 millions d'habitants. Chaque peuple parle sa propre langue et beaucoup ne parlent pas espagnol. C'est aussi l'état le plus pauvre du Mexique : plus de 80% des communautés indigènes n'ont ni eau potable, ni électricité. Difficile de résister à la beauté de la ville coloniale de San Cristobal de las Casas ou au merveilleux site archéologique Maya de Palenque, sans oublier les sites naturels du Cañon del Sumidero ou de Agua Azul. Le Chiapas est un état à part, un état d'une grande richesse culturelle et naturelle qui en fait une de nos destinations préférées au Mexique.



Les visites

Voici le top 10 des visites à ne pas manquer :


Street of San Cristobal de las Casas

TOP 1 : San Cristóbal de Las Casas

Ancienne cité coloniale espagnole fondée en 1528 sur un altiplano culminant à environ 2’300 mètres d’altitude, San Cristobal de las Casas sera votre récompense après la route sinueuse et escarpée parcourue depuis Palenque, à travers les forêts montagneuses du Chiapas. Une fois passé le choc du changement de température, (le climat tropical de Palenque quitté il y a 5 heures, n’est déjà plus qu’un mauvais souvenir), vous découvrirez des rues vivantes, chaleureuses et une ambiance animée. Perdez vous dans ces rue étroites et rectilignes, ces places vivantes et ces quartiers colorés. San Cristobal de las casas est une ville à part au Mexique dû à son histoire atypique et son charme.



TOP 2  : Palenque

Palenque est une ville vivante mais sans grand intérêt au Nord-Est du Chiapas, entre les grandes plaines menant à l'état de Tabasco et "l'Altos," rudes montagnes menant au Guatemala. Palenque signifie "entouré d'arbres". Les anciens noms de la ville signifiait "ville entourée d'eau" ou "lieu où résident les serpents et araignées". Alors pourquoi venir ici me direz-vous? Tout simplement car elle abrite l'un des plus beaux sites archéologiques du Chiapas et même du Mexique. Un site maya majoritairement caché dans la jungle (On suppose que 97% de la ville maya se trouve encore dans la forêt sur une largeur de 6 à 8km).

Le site se visite facilement et est tout à fait sublime ! Les temples sont fascinants, coincés entre la forêt tropicale et les montagnes du Chiapas. Le soir, les hurlements des singes araignées descendent des montagnes pour résonner dans le cœur de l'ancienne cité maya. Un moment magique à ne pas louper sur les routes sinueuses du Chiapas.

Palenque Ruins



Canon del Sumidero

TOP 3  : Canyon del Sumidero

Le Canyon del Sumidero est situé au nord de Tuxtla Gutiérrez, la capitale du ChiapasLe Canyon del Sumidero est l’une des merveilles naturelles du Chiapas. Ses parois presque verticales qui atteignent des hauteurs proches de 500 mètres, sont vraiment impressionnantes! Elles ont favorisé ici la présence de plusieurs

micro-climats. Le Canyon del Sumidero est l’habitat naturel de blaireaux, de singes, de hérons, de vautours, de vipères, de crocodiles, de tortues et d’une centaine d'autres espèces terrestres et aquatiques. S’étirant sur près de 32 kilomètres le long de la rivière Grijalva, le Canyon del Sumidero vous révélera ses formations naturelles uniques à même ses murs, telles que l'Arbre de Noël ou la Grotte du Silence, sans compter ses nombreuses cascades.

En pirogue à moteur, vous naviguerez environ 13 kilomètres jusqu'au barrage hydroélectrique de Chicoasén, l'un des plus grands fournisseurs d’électricité de tout le Mexique.



TOP 4  : Agua Azul

À quelques kilomètres de Palenque en direction de Ocosingo, venez découvrir les sublimes cascades de Agua Azul. Cette magnifique suite de chutes d'eau qui se déverse dans des vasques successives, est réputée à travers le Chiapas comme étant les cascades les plus belles et les plus turquoises de l'état. Bien sûr si vous venez pendant la période des orages tropicaux, "Azul" laissera place à une couleur "café" moins photogénique. Il est agréable de se baigner dans ces eaux claires malgré la présence de nombreuses boutiques et gargotes le long du cours d'eau.

Agua Azul



Yaxchilan

TOP 5 : Yaxchilan & Bonampak

Ces deux cités maya situés en plein cœur de la jungle sont fantastiques. Le coté excitant et fascinant de ces deux sites archéologiques, sont tout autant le lieu que la manière de s'y rendre ! Yaxchilan est niché dans l'anse du fleuve Usumacinta et n'a aucun accès terrestre. On doit alors emprunter une pirogue à moteur que l'on appel "Lancha" pour redescendre le fleuve. Il est aussi possible de visiter la terre où vivent les indiens Lacandons en restant une nuit sur place. Ce doux parfum d'aventure ravira plus d'un d'entre vous ! 



TOP 6 :Toniná

Sur la route entre Palenque et San Christobal de las casas, venez découvrir les ruines maya de Toniná. La visite du site maya de Toniná se résume pour ainsi dire, à l’ascension d’une seule et unique pyramide.  Mais quelle pyramide! Il vous faudra bien trois bonnes heures d’escalade pour découvrir une partie de ses nombreuses facettes, tant l’édifice est complexe et imposant. Culminant à 75 mètres de haut, elle a depuis peu été déclarée l’une des plus hautes pyramides de toute la méso-Amérique. Comparable uniquement aux monuments de Tikal et de El Mirador, au Guatemala, la pyramide de Toniná surpasse même la célèbre Pyramide du Soleil de Teotihuacan. L’acropole de Toniná est un immense ensemble hébergeant une grande quantité d'édifices, d'autels et de sculptures. Elle dispose de 7 plates-formes, de 10 temples et de 4 palais, presque tous inter-reliés par des perrons et des couloirs labyrinthiques. Ces éléments symbolisent les régions par lesquelles le soleil se déplace et marquent ainsi le passage du temps en déterminant notamment les saisons.

Tonina



Laguna de Montebello

TOP 7 : Parc National Laguna de Montebello

Située non loin de Comitán, cette constellation de lacs coincés entre montagnes et forêts de chênes et de conifères est vraiment agréable. Sur une aire de 6000 hectares, une soixantaine de lacs et deux cénotes sous-terrains se partage ce petit paradis de terre. C'est en 2009, soit 50 ans après qu'il soit protégé et nommé comme parc national (le premier du Chiapas par ailleurs), que l'Unesco l'inscrit comme " Réserve de la Biosphère". Une belle reconnaissance pour ce bout de terre dans l'état le plus méridional du pays.



TOP 8  : Puerto Arista

Puerto Arista est une petite destination touristique située sur la côte du Chiapas. La ville balnéaire la plus développée de l'état se trouve à 18km au sud-ouest de Tonalá. C'est vrai que les plages ici ne sont pas aussi belles que celles de la Riviera Maya, ou encore de l'état voisin de Oaxaca. Ce petit village de pécheurs entouré de plus de 40 kilomètres de plages balayées depuis des siècles par les vagues du pacifique et laissant apparaître au loin par beau temps les montagnes du Chiapas, conviendra à tous ceux qui cherchent un peu de tranquillité.

Beach



Street food

Top 9 : San Juan Chamula & Zinacantàn

Voici deux villages indiens Tzotziles les plus visités et surtout les plus faciles d'accès depuis San Cristobal de las Casas. Dans la grosse bourgade de San Juan Chamula située à 10km au Nord de San Cristobal, règne une étonnante atmosphère contrastée entre les rues typiques des villages Mexicains et des tenues traditionnelles des locaux.  Ici on y vient surtout pour y voir l'église et les traditions mystiques, mélange du catholicisme des conquistadors Espagnols et de la tradition Maya Tzotziles. L’extérieur de l'édifice n'a rien de spectaculaire ou surprenant, mais une fois à l’intérieur l'ambiance est saisissante. L’église a été entièrement vidée de ses bancs et de ses chaises et toutes les statues des Saints sont alignées le long des murs. De même, les cloches ont été détachées et posées sur le sol. Des aiguilles de pins odorantes jonchent le sol et tout le monde s’assoit par terre face à de petites bougies minuscules et de l’encens pour dialoguer avec le Saint-Esprit de son choix. Les pratiquants doivent roter pour faire évacuer les mauvais esprits de leurs corps. Ils utilisaient à l'origine, l'alcool (le posh) traditionnellement utilisé dans les rites maya mais aujourd'hui, ce breuvage est fortement concurrencé par Coca-cola ! Oui car malheureusement, ces bouteilles coûtent moins chères que l'eau minérale.. Mais ceci est un autre débat ! Le village de Zinacantàn est quant à lui bien moins fréquenté et le costume traditionnel y est différent. Il y fait bon de flâner quelques minutes avant de reprendre la route. 






Les photos



Les commentaires

Écrire commentaire

Commentaires: 0